Menu

La manipulation

Le préambule de toute manipulation est la séduction. Tout commence par une influence librement consentie. Qui se transforme progressivement en contrainte. Pour devenir une emprise. Finalement, la maîtrise de votre destin vous échappe. Dans ce genre de relation, les instants d'inattention sont potentiellement fatals.

Influence ou contrainte

Si lors d’une soirée vous rencontrez la personne la plus charmante du monde, et que celle-ci vous présente les individus les plus chaleureux que vous ayez jamais vus, et qu’à l’unisson toutes ces créatures dévouées vous proposent de découvrir un secret qui va transformer votre vie ; soyez en sûr, il y a anguille sous roche !

Où finit la simple influence et où commence la contrainte ?
C’est bien la difficulté de définir clairement la frontière entre ces deux formes de persuasion qui, aux yeux des adeptes de la manipulation, excuse toutes les dérives. Il est difficile d’accuser quelqu’un de vous avoir obligé à adopter un comportement préjudiciable, si vous ne parvenez pas à prouver que vous avez agi contre votre gré. Une des caractéristiques de la manipulation est justement l’emploi de manœuvres subtiles, par lesquelles un individu est influencé à son insu.

Conditionnement progressif

Afin de ne pas s'embarquer dans des situations problématiques, il est nécessaire de comprendre la différence entre les relations caractérisées par le libre arbitre et celles marquées par un conditionnement coercitif. Il est important de détecter, lors du processus de persuasion, la zone intermédiaire où la volonté du sujet sous influence commence à vaciller, mais où il est encore libre de choisir. Et de faire en sorte, qu'avant le basculement fatal, il puisse se tirer d’affaire.

Le conditionnement sectaire montre bien à quel point se façonne le comportement de l'adhérent, au point d’annihiler toute initiative personnelle. S'il est libre de choisir avant de s’engager, il n’est plus libre d’en sortir une fois qu’il s’y trouve. Avant que cette situation irréversible ne se produise, l’adepte a été immergé dans un contexte visant à réduire sa volonté, sous l’effet de manœuvres parfois savamment orchestrées.

Manipulateur pervers

Ne laissez jamais votre destin entre les mains de personnes dont les intentions ne sont pas clairement définies. Nous sommes soumis quotidiennement à la tentation de céder à nos émotions. Très habilement la publicité parvient à nous convaincre d’acheter des produits dont nous n’avons pas une absolue nécessité. La création du besoin chez le consommateur utilise des tactiques de persuasion proches de la manipulation.
Cependant les vendeurs font preuve de transparence en nous annonçant clairement la couleur. Alors que l’intention du manipulateur pervers est masquée. Son but est d'abuser de notre côté sentimental et de la vulnérabilité qui en découle, sans rien offrir en échange.

Décisions impulsives

Parfois nous prenons des décisions sans avoir considéré toutes les implications. Nous agissons de manière irréfléchie pour différentes raisons. Sous l’effet du stress et de la nervosité, pour ne pas faire mauvaise figure, pour ne pas être contrariant, pour faire plaisir, ou tout simplement dans le but d’en tirer un avantage personnel.
Certaines concessions sont effectuées dans la perspective d'un profit futur, même si la situation présente est contraignante, voir franchement pénible.
Nous acquiesçons aux arguments ambigus de nos interlocuteurs, car leur charisme, leur autorité semble incontestable. Nous constatons les effets de la persuasion sur notre entourage et nous hochons la tête en signe d’approbation.

En examinant de plus près ces situations, nous réalisons que les faiblesses inhérentes à notre caractère ont rendu possible notre compromission. Malgré nos pressentiments, nous avons acheté le produit, accepté l’invitation, admis la décision, toléré l’intrusion et enduré la contrainte.
Comment faire pour rester imperméable à ce type de séduction ?
Comment procéder pour résister au conditionnement social et à toutes ses contraintes déguisées ?

Recommandations

Afin de préserver votre liberté et votre autonomie, faites preuve de prudence et de jugement critique avant de vous engager.

Méfiez-vous notamment des personnes qui :
Sont amicales de manière instantanée, excessive et inappropriée.
Fournissent des réponses simples aux problèmes complexes.
Proposent des prestations gratuites pour des raisons inconnues.
Exigent de vous une discrétion absolue.
Vous culpabilisent lorsque vous refusez leurs « gentilles » attentions.
Vous forcent à prendre une décision rapide dans un contexte incertain.
Sont vagues et évasives quand vous leur posez des questions précises.
Vous imposent une démarche en vous faisant miroiter de grands avantages.
Prétendent partager vos valeurs, sans vous connaître.

Derniers articles